Quand le Vatican fait réaliser ses vidéos par un homophobe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le Vatican fait réaliser ses vidéos par un homophobe

Message par SweetAngel le Mer 26 Nov 2014 - 14:47

Dans les clips vidéo réalisés par Mark Regnerus pour le synode sur la complémentarité hommes-femmes, la parole est donnée à des personnalités comme Philippe Ariño, Tugdual Derville ou Aude Mirkovic.



De la musique douce, de belles images au ralenti, des gros plans sur des enfants souriants: la série de six vidéos réalisée par Mark Regnerus pour accompagner le colloque «Humanum» sur la complémentarité hommes-femmes, qui a eu lieu au Vatican du lundi 17 au mercredi 19 novembre, se veut moderne et inspirante. Mais le discours y est purement sexiste, homophobe et transphobe.

GALAXIE «MANIF POUR TOUS»
Mark Regnerus est un sociologue américain connu pour avoir publié une étude selon laquelle les enfants élevés par des couples de même sexe se développent moins bien que les enfants élevés par une femme et un homme. Une étude dont le contenu extrêmement controversé a été commandé par le Witherspoon Institute, une organisation conservatrice qui lutte activement contre l’ouverture du mariage, rappelle le site Regnerus Fallout. Dans une contribution sur Le Plus, Yves Delahaie, auteur de Mariage gay – La croix et la bannière, est en outre revenu sur les fondements statistiques faussés de cette enquête qui se veut pourtant représentative et scientifique. Mark Regnerus s’était vanté sur les réseaux sociaux d’avoir fait le tour du monde pendant quelques mois, rapporte Good As You. On sait désormais quel était le but poursuivi puisqu’il a donné la parole dans ses vidéos à des personnes originaires de divers continents.

Plusieurs Français.es interviennent dans ces clips. Tou.te.s sont proches de la «Manif pour tous», même si certain.e.s sont peu connu.e.s du grand public. On peut entendre Tugdual Derville, délégué général d’Alliance Vita et porte-parole de la «Manif pour tous», Philippe Ariño, essayiste gay convaincu qu’avoir des relations sexuelles avec une personne de même sexe est moralement répréhensible, Jean-Pier Delaume-Myard du collectif Homovox et auteur de Homosexuel contre le mariage pour tous, Aude Mirkovic, une juriste liée à la «Manif pour tous», Thérèse Hargot-Jacob, philosophe, sexologue, blogueuse et chargée d’assurer les séances d’éducation affective, relationnelle et sexuelle pour les élèves du collège-lycée Stanislas à Paris, Benoît Talleu, de l’association Les Adoptés, et Axel Rokvam et Alix de Prémare, à l’origine du mouvement des «Veilleurs».

Peu de responsables ecclésiastiques s’expriment dans cette série de vidéos, mais le discours de l’église catholique s’y fait entendre par les laïcs. En gros, la femme apporte la tendresse et la douceur au sein de la cellule familiale, tandis que l’homme, ferme et rassurant, assure l’autorité et l’éducation. Ce seraient là des caractères innés, même si quelques exceptions «apprennent» des traits de caractère liés à l’autre genre. Jeanne d’Arc est notamment prise en exemple. À en croire les «expert.e.s» cité.e.s, le mariage sert avant tout de cadre protecteur pour la conception d’enfants, ce qui légitime d’en exclure les couples de même sexe.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Understanding Man & Woman – Part 3 of 6 of the Humanum Series

«HOMOSEXUEL, ÇA NE VEUT RIEN DIRE»
Aux dires de Thérèse Hargot-Jacob, les interrogations personnelles sur l’orientation sexuelle devraient même être écartées: «La question: “Est-ce que je suis homosexuel ou je suis hétérosexuel?” génère beaucoup d’angoisse parce que comment savoir? Qu’est-ce que ça veut dire “je suis homosexuel ou je suis hétérosexuel”? En fait, ça ne veut rien dire, ce sont des termes qui ont été utilisés pour un combat politique. […] Ce qu’on est, c’est homme ou femme, on est d’abord avant tout une personne humaine et c’est là-dessus qu’il faut revenir pour calmer les angoisses.» Elle insiste également sur l’idée que l’identité de genre de chacun.e. est déterminée par son corps, balayant ainsi d’un revers de main l’existence des personnes trans’. Philippe Ariño abonde dans le même sens en affirmant que «l’homosexualité est une difficulté de se donner dans sa sexuation aux autres et de recevoir aussi les autres dans leur sexuation».

Une fois de plus, l’église catholique parle d’homosexualité, mais ne fait jamais entendre les voix de personnes LGBT favorables à l’égalité des droits, fait remarquer l’association Glaad. Pas étonnant, puisqu’en guise d’ouverture du colloque «Humanum», le pape François avait rappelé qu’à ses yeux, «les enfants ont le droit de grandir avec un père et une mère». En affirmant cela, il a également établi que les couples de même sexe ne devraient pas élever d’enfants. Le synode sur la famille il y a quelques semaines avait déjà montré que l’église catholique est encore loin de s’ouvrir aux personnes LGBT. En faisant la promotion d’un discours homophobe et transphobe et en confiant des missions à des personnalités connues pour leur hostilité à l’égalité des droits, l’institution confirme le tir.

Photos Captures

Via Str8Grandmother

Publié par Julien Massillon

Source :


"Pour vivre heureux, vivons cachés"

"Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance ; dans son âme, sa compréhension ; sur ses lèvres, son sourire ; devant ses yeux, une rose ; près de lui, sa présence et son aide ; et dans son cœur, le bonheur de son amitié."
avatar
SweetAngel
Admin
Admin

Messages : 20782
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 37
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum