Versailles: L’élu accusé d’homophobie exige des excuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Versailles: L’élu accusé d’homophobie exige des excuses

Message par SweetAngel le Dim 9 Nov 2014 - 9:18

Fabien Bouglé n'a certes pas réclamé de connaître l'orientation sexuelle des animateurs/trices embauchés par la ville… mais souhaite néanmoins empêcher ce qu'il nomme «le lobby LGBT» de pénétrer dans les écoles.



Nouveau rebondissement dans la polémique qui oppose plusieurs élu.e.s de la ville de Versailles. Selon France Info, ni Fabien Bouglé (photo), ni Valérie d’Aubigny, les deux conseiller.e.s de la liste issue de la «Manif pour tous», Versailles Familles Avenir, n’ont demandé à ce que soit vérifiée l’orientation sexuelle des animateurs/trices embauché.e.s par la mairie, comme le dénonçait la tribune du groupe PS et Divers gauche dans le numéro de novembre du magazine municipal de Versailles. Si les enregistrements du conseil municipal du 2 octobre obtenus par la journaliste Mathilde Lemaire montrent que ces propos n’ont pas été tenus, que s’est-il donc passé pour que les quatre conseillèr.e.s du Progrès pour Versailles fassent part d’un tel incident? Aucun.e d’entre eux/elles n’a pour l’instant répondu à nos sollicitations, mais Fabien Bouglé s’est montré, lui, très loquace.

LES FAITS SELON FABIEN BOUGLÉ
«Soit on me présente des excuses publiques et on reconnait que je n’ai pas tenu ces propos, soit j’envisage de porter plainte, si le groupe Le Progrès pour Versailles maintient cette ambigüité, a affirmé à Yagg le conseiller municipal Fabien Bouglé. Il s’agit de mon honneur, et de celui de ma colistière.» Lorsque l’affaire a été révélée lundi, la plainte ne semblait pourtant pas d’actualité, comme l’indiquait Metronews. Le conseiller municipal s’insurge contre le portrait «ignominieux» qui est fait de lui: «Contrôler l’orientation sexuelle? Et pourquoi pas un test du sida? Je m’insurge contre l’idée même qu’on puisse m’attribuer ces propos. J’ai des amis homos, ça les ferait marrer!» L’élu, juriste de profession, raconte comment selon lui s’est déroulé l’échange qui a donné lieu aux accusations du groupe Le Progrès pour Versailles: «Lors du conseil municipal du 2 octobre, nous abordions la question de la réforme de rythmes scolaires. J’ai demandé ce que le maire comptait faire, notamment ce qui concerne les activités périscolaires. C’est là que j’ai rappelé l’affaire Dumortier.» Par affaire Dumortier, Fabien Bouglé veut parler de la venue dans une école de David Dumortier, auteur de Mehdi met du rouge à lèvres, qui avait inquiété certaines organisations, notamment le comité VigiGender local. Fabien Bouglé a donc mentionné la venue de cet auteur, qu’il qualifie avec mépris de «travesti-prostitué», dans une école, avant de questionner François de Mazières sur l’enquête qui est faite auprès des animateurs/trices, qui doivent, conformément à la loi, fournir un extrait de casier judiciaire avant de pouvoir exercer auprès d’enfants et de jeunes. «J’ai ensuite demandé quelle mesure serait prise pour éviter l’infiltration du lobby LGBT dans le personnel d’animation. J’ai demandé cela dans le cadre du devoir de neutralité de l’école publique et privée. Je suis pour la liberté de chacun, mais je défends aussi les enfants.» Y a-t-il un lien entre délinquance et orientation sexuelle des animateurs/trices selon Fabien Bouglé? Il se défend prestement d’avoir établi un rapport entre les deux: «Les deux questions sont venues l’une après l’autre, dans un continuum», assure-t-il.

DÉFINIR LE LOBBY LGBT
Mais qu’entend l’élu par l’appellation de «lobby LGBT»? «Et bien c’est très clair, j’ai sous les yeux la définition Wikipedia: “Il n’existe pas d’organisation qui regroupe l’ensemble des LGBT et de nombreuses structures existent dans différents pays à travers le monde. Le mouvement se concrétise notamment par des actions militantes, culturelles et artistiques ou des manifestations de rue telle que la Marche des Fiertés.”» Après recherche, ce que Fabien Bouglé a lu à Yagg est en fait la définition Wikipedia du Mouvement LGBT, et non du lobby LGBT. Il existe bien en revanche une définition des termes «lobby gay», qui peut s’appliquer aux LGBT: «Lobby gay, mafia gay ou lavande, Homintern et Khmers roses sont des termes injurieux nés à partir du milieu du XXe siècle pour désigner la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre et son supposé “complot” destiné à renverser l’ordre moral traditionnel (“agenda LGBT”)». Mais pour Fabien Bouglé, pas de connotation péjorative dans l’expression «lobby LGBT»:

«Il n’y a rien de stigmatisant à parler de lobby LGBT. Ce n’est pas homophobe, d’ailleurs il y a des hétéros aussi dans le lobby LGBT, des hétéros, des métros, des bisexuels!»

LA CRAINTE DU «PROSÉLYTISME»
Pour Fabien Bouglé, les actions militantes de ce lobby LGBT doivent rester aux portes de l’école. Même quand il s’agit d’interventions en milieu scolaire contre les discriminations, ou pour sensibiliser à l’égalité homme/femme, comme celles qui sont menées par plusieurs associations LGBT depuis bon nombre d’années? Le représentant de Versailles Famille Avenir se fait tout de suite plus hésitant puis reprend: «Dans de nombreux cas, ces diffusions sont l’occasion de faire du prosélytisme.» Les interventions en milieu scolaire du Mag Jeunes LGBT ou de SOS homophobie présenteraient-elles un risque de rendre les enfants homosexuels? «Je pense qu’il faut laisser les enfants tranquilles. Foutez la paix aux enfants!» L’élu se dit désespéré aujourd’hui de l’école publique où des contenus inappropriés seraient présentés aux enfants. Il mentionne notamment l’exposition Zizi sexuel qui a fait polémique auprès des associations conservatrices lors de sa réouverture, alors qu’elle n’avait quasiment pas fait de vague lors de sa première présentation en 2007. «On peut en débattre: faut-il ou pas autoriser des militants LGBT dans l’école?» interroge l’élu.

«ATTEINTE A LA LIBERTÉ D’EXPRESSION»
Pour Fabien Bouglé, les accusations d’homophobie et d’obscurantisme formulées dans la tribune du groupe Le Progrès pour Versailles sont non seulement caricaturales, mais révèlent un climat où les opposant.e.s à l’égalité ne peuvent plus exprimer leurs convictions:

«Si tout est homophobie, si on ne peut plus rien dire, ça devient un problème! À force d’agiter en permanence l’épouvantail de l’homophobie, il y a un risque d’atteinte à la liberté d’expression.»

«Avec cette tribune dans laquelle elle m’accuse, Isabelle This Saint-Jean a porté préjudice au combat de la vraie homophobie. Stigmatiser la “Manif pour tous”, vulgariser, je crois que cela est dangereux et que cela nuit aux personnes homosexuelles. Le débat sur le mariage pour tous a eu de graves conséquences, car avant les gays et les lesbiennes vivaient tranquilles.»

Cette perte de la tranquillité dans laquelle gays et lesbiennes vivaient avant que les débats sur le mariage ne les sortent du placard au fond duquel la «Manif pour tous» et ses allié.e.s les avaient rangé.e.s n’est pas la seule conséquence négative que Fabien Bouglé et Valérie d’Aubigny voient dans le vote de la loi Taubira: «Cette idéologie [du genre] est la conséquence inévitable du “mariage” homosexuel, écrivaient les élu.e.s dans leur tribune publiée dans l’édition d’octobre du magazine municipal. Dès lors que l’on considère comme légales des situations inacceptables, il est logique de vouloir en faire la propagande dans les écoles afin de normaliser une situation contraire aux bonnes mœurs.»

Photo Versailles Familles Avenir

Publié par Maëlle Le Corre

Source : http://yagg.com/2014/11/05/versailles-lelu-accuse-dhomophobie-exige-des-excuses/


"Pour vivre heureux, vivons cachés"

"Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance ; dans son âme, sa compréhension ; sur ses lèvres, son sourire ; devant ses yeux, une rose ; près de lui, sa présence et son aide ; et dans son cœur, le bonheur de son amitié."
avatar
SweetAngel
Admin
Admin

Messages : 20782
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 37
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum