Un militant LGBT devant la Justice pour avoir perturbé une distribution de tracts «Manif pour tous»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un militant LGBT devant la Justice pour avoir perturbé une distribution de tracts «Manif pour tous»

Message par SweetAngel le Mer 10 Sep 2014 - 19:32

Nathan risque de devoir payer une amende et de voir les faits inscrits sur son casier judiciaire.



Il y a maintenant plus d’un an, avec quelques ami.e.s, Nathan a perturbé une distribution de tracts à l’une des sorties du métro Saint-Lazare à Paris. Affublé d’une cape rose et pailletée, il s’est approché d’une femme qu’il décrit comme ayant une soixantaine d’années, «style Saint-Nicolas du Chardonnet» – une église catholique traditionaliste de Paris –, et lui a pris des mains les tracts «Manif pour tous» qu’elle tenait. C’est pour cet acte qualifié de violences volontaires sans ITT que Nathan et une autre personne devront comparaître devant le juge de proximité de Paris le 2 octobre.

«LES CHARGES SONT RIDICULES»
«C’est un procès abscons, qui intervient plus d’un an et demi après les faits, s’indigne l’avocat de Nathan, Me Tewfik Bouzenoune. Tout cela relève d’une stratégie de communication de la part de la “Manif pour tous” qui veut des condamnations pour se présenter comme une victime. À la lecture du dossier, on sent une volonté d’instrumentalisation à des fins politiques. Comment un procureur a-t-il pu décider de lancer des poursuites?»

Une interrogation que partage Nathan: «L’officier de policier judiciaire m’avait dit que ce serait classé sans suite parce que les charges sont ridicules, se souvient-il. C’est hallucinant. Pour le symbole, ça veut dire: “Fermez vos gueules, laissez faire les homophobes”. Ça me fait rire parce qu’il s’agit en plus d’une action pacifique alors qu’à la même période, d’autres avaient recours à des tartes à la crème. Quand j’ai pris les tracts des mains de la militante, je ne l’ai pas menacée et je ne l’ai même pas touchée. On a discuté et je lui ai expliqué pourquoi ce qu’elle faisait était homophobe, mais elle a quand même porté plainte.»

«IL FAUT LES LAISSER PARLER»
Nathan risque une amende et une inscription des faits sur son casier judiciaire. Son avocat plaidera en tout cas la relaxe, persuadé qu’une amende, quel que soit le montant, enverrait le mauvais message: «S’il y a condamnation, quelle que soit la gravité de celle-ci, la “Manif pour tous”, dont les moyens conséquents lui permettent de mener des actions juridiques contre des étudiant.e.s ou des jeunes actifs/ves aux moyens bien plus modestes, pourra conforter sa légitimité et dire qu’elle a subi des “violences”.»

L’audience aura lieu trois jours avant le prochain défilé national du mouvement homophobe qui ne manquera pas de l’inclure dans son plan de communication. Si c’était à refaire, Nathan réagirait autrement: «Il faut les laisser parler et ne plus être dans la réaction, estime-t-il aujourd’hui. On s’est épuisé.e.s, le nombre de suicides et de contaminations par le VIH a augmenté parce qu’on se prend pour de la merde. Il ne faut plus se fatiguer à leur répondre, mais se consacrer à devenir plus fort.e.s au sein de notre communauté.» Des préceptes que le militant compte appliquer dès maintenant.

Photo Capture

Publié par Julien Massillon

Source : http://yagg.com/2014/09/10/un-militant-lgbt-devant-la-justice-pour-avoir-perturbe-une-distribution-de-tracts-manif-pour-tous/


"Pour vivre heureux, vivons cachés"

"Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance ; dans son âme, sa compréhension ; sur ses lèvres, son sourire ; devant ses yeux, une rose ; près de lui, sa présence et son aide ; et dans son cœur, le bonheur de son amitié."
avatar
SweetAngel
Admin
Admin

Messages : 20782
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 37
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum