Urgences (ER)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Urgences (ER)

Message par SweetAngel le Mar 7 Déc 2010 - 10:52



Synopsis : Le quotidien des médecins et infirmières travaillant au service des urgences d'un hôpital de Chicago.








Dernière édition par SweetAngel le Lun 14 Fév 2011 - 16:50, édité 1 fois


"Pour vivre heureux, vivons cachés"

"Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance ; dans son âme, sa compréhension ; sur ses lèvres, son sourire ; devant ses yeux, une rose ; près de lui, sa présence et son aide ; et dans son cœur, le bonheur de son amitié."
avatar
SweetAngel
Admin
Admin

Messages : 20782
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 37
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Urgences (ER)

Message par SweetAngel le Mar 7 Déc 2010 - 10:54




Il fallait que cela arrive un jour : "Urgences", c'est bel et bien fini. En quinze ans d'existence et trois cent trente et un épisodes, la série est devenue LA référence en séries médicales. Le succès a toujours été lié à cet équilibre que les scénaristes ont trouvé dès les débuts entre la vie professionnelle et la vie personnels des urgentistes. Mais plus que cela, "Urgences" était aussi une série engagée, montrant la "réalité" africaine lors de quelques épisodes durs, l'absurdité du système de protection social américain et les difficultés économiques du monde des urgences aujourd'hui. Le show a en outre toujours fait dans le vraisemblable, le pragmatisme, en suivant toujours au plus près l'actualité (la guerre en Irak, l'élection Obama...) et en l'incluant dans son histoire. A la différence du pop-soap "Grey's anatomy", "Urgences" a toujours maintenu l'objectif de départ : montrer la vie d'un hôpital, plus que celle de ses occupants.

En quinze ans, bon nombre d'acteurs et d'actrices se sont succédés. L'équipe de départ, composée entre autres d'un certain Doug Ross (Georges Clooney), aura duré cinq années au complet avant de se dispercer au fur et à mesure (Carol Hattaway, saison 6 ; Mark Green, saison 8...). Dès lors, "Urgences" a entrepris de perpétuels remaniements dans le casting, aisés avec le pitch de la série. Aux "Urgences", il y a chaque année des nouveaux internes, de nouveaux médecins. Ainsi passé les dix années d'existence, le show s'octroie une transfusion de sang neuf avec notamment l'arrivée de Neela (Parminder Nagra) et de Sam (Linda Cardelini), deux figures féminines fortes. C'est aussi à cette époque qu'arrive Archie (Scott Grimes) et Pratt (Mekhi Phifer). Une nouvelle équipe se forme autour des derniers anciens, Abby, Lukas, Weaver et comparses. Les dernières saisons ont été marquées par les départs de ces derniers, si bien que durant la saison 15, il ne reste plus un membre des premières années. Qu'à cela ne tienne, pour leur sortie, les scénaristes nous ont ramené une à une toutes les figures phares de la série, au-travers du personnage de Kate (Angela Basset), dernière arrivée au Cook County.

Vous l'aurez compris, cette ultime saison de la célèbre série médicale fait la part belle à la nostalgie, comme pour récompenser le fan, le remercier pour toutes ces années. Green, Romano, Weaver, Lewis, Doug, Benton, Carol... et surtout notre bon Carter sont de retour. Ce dernier revient même pour les six derniers épisodes de la série : une bonne chose. D'un point de vue scénaristique, cette quinzième année n'est pas parmi les meilleures. Ses débuts poussifs nous contraignent à laisser partir encore deux personnages clefs (Abby et Pratt) et il est dur de se faire à la nouvelle, nouvelle, nouvelle équipe. Malgré tout, les scénaristes gardent le cap et nous propose une trame intéressante autout du personnage de Kate Banfield, nouvelle cheftaine des urgences, au tempérament de feu. Grâce à elle, la série va de l'avant et va paradoxalement en arrière aussi. Il faut dire que ce personnage a tout un passé triste au Cook County et les souvenirs remontent. Tout au long de la saison, "Urgences" réussit une dernière fois à nous captiver comme elle a toujours su le faire et, dès le retour de Carter, le compte à rebours commence. Le final de la série, d'une durée exceptionnellement rallongée, a été diffusé hier. Pour ceux qui s'attendaient à un épisode spectaculaire, le parti pris des scénaristes a dû les décevoir. Ne cherchez ni grande explosion, ni tempête ou autre catastrophe, l'épilogue de la série a fait dans la plus grande sobriété en montrant le plus simplement du monde une journée aux urgences. C'était osé. Heureusement, cet épisode est l'occasion d'ultimes retrouvailles entre les dinosaures du Cook County, tous réunis autour d'un verre. Et lors de la scène de fin, tous les urgentistes sont là, devant l'hôpital, immobiles, attendant l'arrivée d'ambulances. Le plan est magnifique (voir photo ci-dessus), le temps de flottement en dit beaucoup et le regard de Carter, finalement le plus proche du nôtre, est empreint d'une nostalgie touchante. La caméra se replie peu à peu, alors que la vie des urgences continuent. Une belle fin. Une page de la télévision se tourne d'une manière douce. Il est difficile de se dire que l'an prochain, pour la première fois depuis quinze ans, le Cook County n'ouvrira pas ses portes sur France 2. C'est un fait, toutes les bonnes choses ont une fin...
Source : http://www.paperblog.fr/2241852/vu-hier-soir-epilogue-sensible-pour-urgences/


Dernière édition par SweetAngel le Lun 14 Fév 2011 - 16:51, édité 1 fois


"Pour vivre heureux, vivons cachés"

"Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance ; dans son âme, sa compréhension ; sur ses lèvres, son sourire ; devant ses yeux, une rose ; près de lui, sa présence et son aide ; et dans son cœur, le bonheur de son amitié."
avatar
SweetAngel
Admin
Admin

Messages : 20782
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 37
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Urgences (ER)

Message par SweetAngel le Mar 7 Déc 2010 - 11:03

Secrets de tournage

Une ombre sur les Urgences...
Après le départ d'Anthony Edwards, on peut encore distinguer au générique la silhouette du Dr Mark Greene dans une flaque d'eau qui se reflète dans la porte des Urgences... Ce plan est issu du pilote de la première saison, lorsqu'il vient réconforter Carter.

Des guest-stars comme s'il en pleuvait...
Beaucoup d'acteurs renommés ont fait un crochet par l'hôpital d'Urgences, entre autres : Harold Perrineau, Lucy Liu, Ewan McGregor, Forest Whitaker ou James Woods. Mais si des acteurs se sont invités dans la série, des réalisateurs aussi dont notamment Quentin Tarantino qui réalisa un épisode devenu culte...

Une série multi-récompensée...
En 2007, Urgences est au coude à coude avec la série Cheers pour obtenir le titre convoité de la série ayant reçue le plus grand nombre de nominations aux Emmy Awards; toutes deux en totalisent 117.

Quant les scénaristes n'ont plus d'imagination...
Pour le personnage tenu par Goran Visnjic, les scénaristes étaient incapables de lui trouver un nom crédible. Pour cette raison, ils ont donc demandé à l'acteur de leur venir en aide. Ainsi, le personnage fut nommé Lukas comme le neveu de Visnjic et Kovac en hommage à son meilleur ami.

Robodoc !
Dans l'épisode où le Dr Romano montre sa prothèse qui lui fait office de bras, l'un des docteurs le surnomme "Robodoc". Paul McCrane, qui interprète le personnage du Dr Romano, a joué le méchant dans Robocop de Paul Verhoeven.

Une mise en abîme astucieuse...
L'un des épisodes d'Urgences fut tourné en direct. Véritable tour de force, cet épisode de la saison 4 proposait notamment un long plan-séquence d'ouverture. Au cours d'une autre scène, George Clooney est dans un bar en train de regarder un match de base ball, qui se déroulait au même moment que l'épisode. Si les téléspectateurs américains zappaient sur la chaîne qui diffusait le match, ils pouvaient assister au même match que le Dr Ross.

George a une bonne idée...
Lorsque le Dr Ross et le Dr Green ont quelques minutes de libre, ils vont jouer au basket ball derrière l'hôpital. Il se trouve que cette idée vient de George Clooney. En effet, les acteurs avaient pour habitude durant les longues heures d'attente sur le tournage de jouer au basket. Clooney eut l'idée d'exploiter le mini terrain des studios Warner dans la série pour accentuer la complicité entre Green et Ross.

Des nuits de sommeil interrompues
Les quatre premiers épisodes d'Urgences débutent systématiquement de la même manière. Un des personnages principaux (Greene dans le pilote, Lewis dans Day One, Benton dans Going Home et Carter dans Hit and Run) se réveille en sursaut dans la pièce "Exam 8" de l'hôpital. Cette scène d'ouverture est devenue un gimmick souvent utilisé au cours de la série et notamment dans le 200ème épisode. Le seul personnage a ne s'être jamais réveillé dans cette pièce est le Dr Ross.

Du grand écran à la petite lucarne !
Urgences n'était pas initialement prévue pour être une série, mais un film réalisé par... Steven Spielberg. Ce dernier abandonna vite le projet pour se focaliser sur une autre création de Michael Crichton, Jurassic Park. Finalement c'est en tant que producteur, avec sa société Amblin Télévision, que Spielberg participa à l'aventure Urgences sur le petit écran. Il est d'ailleurs celui qui a insisté pour que Julianna Margulies ait un rôle régulier dans la série.

Une coïncidence troublante...
Dix ans avant Urgences (E.R. en anglais), George Clooney débuta dans une série médicale se déroulant à Chicago intitulée, E/R. Néanmoins, ces deux séries n'ont aucun lien de parenté...

Manque d'argent mais plus d'authenticité...
Le pilote d'Urgences a été filmé dans un ancien hôpital abandonné, à cause du manque d'argent pour pouvoir construire un plateau. Suite au succès de ce premier épisode, un décor fut construit aux studios de la Warner Bros., en Californie. Néanmoins, les plans extérieurs ont continué à être tourné en extérieur, à Chicago (notamment son célèbre métro aérien).

Les urgentistes dans "Friends"
Durant les premières saisons, le tournage d'Urgences se faisait sur le même site de Burbanks, que l'autre série phare, Friends. Aussi, les acteurs avaient pris l'habitude de se retrouver lors des pauses. Les producteurs ont eu l'idée, en 1995, de faire un épisode avec deux des acteurs qui venaient souvent mettre leur humour sur le plateau de tournage de Friends, Noah Wyle et George Clooney. Dans l'épisode 17 de la saison 1 de Friends, Monica (Courteney Cox) et Rachel (Jennifer Aniston ) invitent donc deux médecins chez elles. Rachel a eu un problème à sa cheville, fort bénin, mais n'ayant plus de couverture sociale, elle emprunte alors l'identité de Monica afin d'éviter toute dépense inutile. Lors de la consultation elle est auscultée par un des deux médecins, Dr Mitchell (joué par George Clooney) qui ne manque pas d'aller chercher son compère, le Dr Rosen (Noah Wyle). Ainsi, dans l'appartement de Monica, se retrouvent Carter et Ross, pour un diner où les deux urgentistes reconvertis ne savent plus qui est Monica et qui est Rachel.

Le remplaçant de Carter ?
John Leguizamo, aperçu dans Assaut sur le central 13 et Land of the dead (le territoire des morts), rejoint l'équipe d'Urgences pour la saison 12. L'acteur y tient le rôle d'un nouveau docteur du County Hospital au moins dans 12 épisodes, de quoi combler la place laissée par le départ de Carter (Noah Wyle).

Une rescapée au casting
Le personnage interprété par Julianna Margulies, Carol Hathaway, était supposée ne pas survivre à sa tentative de suicide dans le pilote. Uniquement créditée en tant que guest-star à l'origine, Margulies devint en définitive un personnage régulier de la série.

Une 3ème planète aux "Urgences"
Kristen Johnston, connue notamment pour son rôle dans la série 3ème planète après le soleil, se joint au casting de la 12ème saison d'Urgences. Elle y interprète une dénommée Eve Peyton, chargée de remettre de l'ordre au sein des urgences et exerce une certaine influence auprès de l'infirmière Sam Taggart (Linda Cardellini).

La case "Urgences"
Les guest-stars ne peuvent pas s'en empêcher, leur carrière passe forcément par la case Urgences ! Kirsten Dunst, Wentworth Miller, Daniel Dae Kim, Cynthia Nixon, James Woods, Forest Whitaker, ou encore Steve Buscemi et la liste est encore longue... Même Serena Williams a saisi la balle au bond.

Oncle Jesse au Cook County !
On va s'occuper du brushing d'Oncle Jesse (La Fête à la maison) aux Urgences de Chicago ! Après une apparation dans deux épisodes de la saison 12, John Stamos devient l'un des membres régulier du casting d'Urgences à compter de la 13ème saison. Il enfile pour l'occasion le costume d'ambulancier-charmeur-de-femmes-étudiant-en-médecine-vétéran-de-la-Guerre-du-Golfe, de quoi concurrencer Carter (Noah Wyle) dans le coeur des fans...


"Pour vivre heureux, vivons cachés"

"Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance ; dans son âme, sa compréhension ; sur ses lèvres, son sourire ; devant ses yeux, une rose ; près de lui, sa présence et son aide ; et dans son cœur, le bonheur de son amitié."
avatar
SweetAngel
Admin
Admin

Messages : 20782
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 37
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Urgences (ER)

Message par Rock le Mar 7 Déc 2010 - 21:14

J'ai beaucoup aimé cette série.
avatar
Rock
inoubliable
inoubliable

Messages : 3916
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Urgences (ER)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum